Un jour, une histoire

Le 15 février 1985

15 février 1985

Le match Kasparov-Karpov est arrêté après 48 parties alors que Karpov mène 5 à 3. On a tout dit sur ce math épique, et notamment que le président de la FIDE Florencio Campomanès avait volé au secours d’un Karpov épuisé qui venait de subir la remontada de Kasparov de 0-5 à 3-5. On a aussi dit que le réseau d’amitiés de Kasparov, qui s’étendait jusqu’à Mikhaïl Gorbachev, aurait joué en sa faveur. Comme le déclara Karpov des années après : « Je n’avais pas intérêt à ce que ce match soit arrêté. Après tout, je menais encore de deux points. » Le mystère reste entier sur cette période trouble.

Echémeride n.f. rubrique indiquant les événements échiquéens arrivés le même jour de l’année à différentes époques.

Rubrique tenue pour Route64 par Jérôme Maufras, auteur et historien du jeu d’échecs.