Un jour, une histoire

Le 4 mars 1935

4 mars 1935

Naissance de Bent Larsen à Tilsed dans le Jutland au Danemark. Souffrant d’une santé précaire, le jeune Bent consacre son temps aux échecs, armé du Mein System de son illustre prédécesseur Nimzovitch. A 20 ans, il devient MI et GMI en 1956. Entre 1967 et 1970, il remporte 8 des 9 grands tournois qu’il dispute : Le Havre, La Havane, Palma de Majorque deux fois, Winnipeg, Monte Carlo et Teesside. En 1967, il remporte l’Interzonal de Sousse et reçoit le premier Oscar des échecs récompensant un style intrépide et imprévisible, porté sur l’attaque. Les Soviétiques le craignent. Hélas pour Larsen, il croise la route d’un Fischer survolté en 1971.Pulvérisé 6-0 à Denver sur la route du titre mondial, Larsen est brisé net dans son élan. Il y aura pour lui un avant et un après Denver. Il s’installe en Argentine après sa rencontre avec Laura Beatriz Benedini. Il remporte encore de nombreux tournois. En 1988 le combattant est fatigué. Bent Larsen ne déroge pas à sa règle de vie : jouer pour l’attaque. Il est puni par la machine. Pour la première fois un ordinateur bat un GMI.

Echémeride n.f. rubrique indiquant les événements échiquéens arrivés le même jour de l’année à différentes époques.

Rubrique tenue pour Route64 par Jérôme Maufras, auteur et historien du jeu d’échecs.