Un jour, une histoire

Le 8 mars 1942

8 mars 1942

A partir de 1936, la vie de Capablanca est marquée par ses problèmes de santé. Le Cubain souffre en effet des problèmes d’hypertension qui nécessitent qu’on le soulage de toutes les contrariétés. Olga, la princesse russe à laquelle il s’était marié en 1938 s’y emploie. Capablanca a un regain de forme et remporte de grands tournois comme à Moscou ou Nottingham. En 1938, la radio néerlandaise AVRO organise un grand tournoi. Capablanca est le vétéran. On joue dans une ville différente chaque jour. Le Cubain souffre des déplacements quotidiens. Il est lourdement battu par Alekhine et par le jeune Botvinnik. La guerre met un terme à sa carrière. Le 7 mars 1942, alors qu’il regarde des parties au Manhattan Chess Club de New York, il fait une hémorragie cérébrale. Il est transporté à l’Hôpital Mont Sinaï où Lasker est mort deux mois plus tôt.

Il s’éteint le 8 mars 1942 dans la nuit. La légende raconte qu’Olga ne l’apprit pas des médecins, mais qu’elle le sut en regardant les étoiles : l’une d’elle sembla briller plus intensément que les autres puis d’un coup, mystérieusement, cessa de luire.

Echémeride n.f. rubrique indiquant les événements échiquéens arrivés le même jour de l’année à différentes époques.

Rubrique tenue pour Route64 par Jérôme Maufras, auteur et historien du jeu d’échecs.