Un jour, une histoire

Le 26 mars 1993

26 mars 1993

Né dans le Bronx en 1914 dans une famille d’immigrés russes ayant fui la Russie, Fine gagne dès le plus jeune âge sa vie en jouant aux échecs. Il devient un des plus forts joueurs américains mais c’est en Europe qu’il s’illustre à la fin des années 1930. En 1936, il remporte le tournoi d’Oslo devant Salo Flohr. La même année, il finit premier à Zandvoort devant Euwe, Tartakover et Keres. Dans la foulée, il s’empare de places d’honneurs dans de prestigieux tournois comme Nottingham, Amsterdam et Hastings, ne cédant que devant Capablanca, Botvinnik ou Alekhine. Il connaît son apogée en 1937-1938 : victoire à Leningrad devant Levenfish, victoire à Moscou, à Margate, Ostende, Stockholm. Surtout, Fine termine ex aequo du grand tournoi AVRO de 1938 avec 8,5/14, ce qui fait de lui un prétendant au titre mondial. La guerre et de brillantes études de psychologique éloignent Fine du jeu d’échecs. Il renonce à jouer le tournoi de 1948 devant décider du nouveau champion du monde. Connu pour son livre Les idées cachées dans les ouvertures d’échecs, Fine s’éteint paisiblement à New York le 26 mars 1993.

Echémeride n.f. rubrique indiquant les événements échiquéens arrivés le même jour de l’année à différentes époques.

Rubrique tenue pour Route64 par Jérôme Maufras, auteur et historien du jeu d’échecs.