Un jour, une histoire

Le 27 mars 1957

27 mars 1957

Smyslov devient champion du monde après sa victoire face à Botvinnik 12 ½ à 9 1/2 Il raconte : « Il faut comprendre que Botvinnik était l’idole du peuple soviétique. Il avait remporté le titre suprême sous les couleurs de l’URSS, en 1948. Et je peux vous dire que j’ai ressenti une immense satisfaction lorsque je l’ai vaincu, en 1957, car c’était un accomplissement personnel. Son aura était telle que les gens croyaient que Botvinnik était invincible ! » Mais justement, Botvinnik n’avait pas dit son dernier mot : la règle prévoyait que le champion en titre défait pût demander un match-revanche l’année suivante sans repasser par le cycle laborieux des tournois de candidats. Smyslov témoigne : « Hélas, l’année suivante, alors que j’étais en pleine préparation de notre match revanche, je suis tombé malade et il m’a fallu prendre des antibiotiques. J’ai eu jusqu’à 39 de fièvre ! Fallait-il que je joue ou non ? J’ai décidé de jouer et, dès les premières parties, je me suis senti mieux. Mais j’ai perdu le titre. Et pour cette raison, je garde un très mauvais souvenir de cet événement. » Botvinnik l’emporta par 12,5 à 10,5 et reprit son titre.

Echémeride n.f. rubrique indiquant les événements échiquéens arrivés le même jour de l’année à différentes époques.

Rubrique tenue pour Route64 par Jérôme Maufras, auteur et historien du jeu d’échecs.