Un jour, une histoire

Le 17 mai 1948

Euwe, Smyslov, Keres, Botvinnik, Reshevsky. Cheveux plaqués et complet court cintré, Keres semble arriver directement des années 30.

 

 

 

17 mai 1948

Botvinnik est officiellement proclamé champion du monde d’échecs. La vacance du titre mondial après la mort d’Alekhine en 1946 obligea la FIDE à trouver une formule inédite. La jeune fédération internationale décida de faire disputer un tournoi toutes rondes au 6 joueurs encore vivants ayant disputé le tournoi AVRO en 1938. Fine déclina, occupé qu’il était par ses études en psychiatrie. On déclina pour Salo Flohr, auquel les autorités soviétiques préféraient le jeune et prometteur Smyslov. Le tournoi réunit donc pour un marathon toutes rondes avec cinq parties disputées entre chaque joueur Botvinnik, Smyslov, Keres, Reshevsky et Euwe. La moitié du tournoi fut disputée à La Haye et l’autre à Moscou devant 2000 à 3000 spectateurs quotidiens. Le Soviétique Botvinnik l’emporta nettement avec un score de 14 points, aidé par de faibles performances de Keres qu’on soupçonna un temps d’avoir cédé aux pressions du pouvoir soviétique.

Echémeride n.f. rubrique indiquant les événements échiquéens arrivés le même jour de l’année à différentes époques.

Rubrique tenue pour Route64 par Jérôme Maufras, auteur et historien du jeu d’échecs.