Un jour, une histoire

Le 23 mai 1951

Tolya, 2 ans, au centre de la photo et des attentions

 

 

23 mai 1951

Anatoli Karpov est né le 23 mai dans l’Oural, à Zlatoust, une ville industrielle spécialisée dans les constructions mécaniques, l’industrie agro-alimentaire et surtout la métallurgie. Le père du jeune Anatoli est d’ailleurs ingénieur en chef dans la métallurgie et il dispute fréquemment des parties d’échecs contre un voisin. La légende veut que le garçonnet, à 4 ans, ait appris les règles du jeu en observant les adultes jouer dans le salon familial. Toujours selon la légende, il aurait un jour montré à son père effaré comment remporter la partie laissée en plan la veille au soir…
Quoi qu’il en soit, à partir de la fin des années 1950, Anatoli franchit une à une les marches vers le plus haut niveau mondial. De façon linéaire. A 7 ans, il est 3ème catégorie et entre au palais des sports de l’usine de métallurgie et devient 1ère catégorie. Leonid Gratvol, entraîneur de Svechnikov, le prend sous son aile à Tcheliabinsk pendant 3 ans. Le jeune Karpov parcourt ainsi régulièrement les 160 kilomètres qui séparent les deux villes. Bientôt, Tcheliabinsk ne suffit plus : Anatoly Karpov est admis dans la prestigieuse école d’échecs de Mikhaïl Botvinnik à 12 ans. Le meilleur est encore à venir…

Echémeride n.f. rubrique indiquant les événements échiquéens arrivés le même jour de l’année à différentes époques.

Rubrique tenue pour Route64 par Jérôme Maufras, auteur et historien du jeu d’échecs.