Un jour, une histoire

Le 28 juin 1992

28 juin 1992

Mikhail Nekhemievitch Tal meurt des suites de ses insuffisances rénales. Immense champion, Tal est aussi, du fait de son jeu spectaculaire fait de sacrifices complexes, un des joueurs du passé les plus populaires parmi les joueurs débutants actuels. Huitième champion du monde de 1960 à 1961, le natif de Riga est aussi le champion du monde le plus jeune de l’Histoire puisqu’il avait 23 ans quand il a battu Botvinnik. Ce record ne sera battu que pas Kasparov en 1985. Il a aussi remporté le championnat du monde de blitz en 1988 et a été champion d’URSS à six reprises ! (1957, 1958, 1967, 1972, 1974 et 1978). Tal détient deux des plus longues séries d’invincibilité : entre le 15 juillet 1972 et le 26 avril 1973, il joua 86 parties dans diverses compétitions sans défaite. D’octobre 1973 à octobre 1974, il resta invaincu pendant près de 100 parties. Buveur et fumeur invétéré, celui qu’on surnommait le « magicien de Riga » avait le jeu si chevillé au corps qu’il disputait des blitz à l’hôpital et disputa même des parties du championnat d’URSS alité ! A lui seul, il mériterait un an d’échémérides. Il a droit depuis 2006 à un tournoi, le Mémorial Tal, joué chaque année à Moscou en son honneur.

Echémeride n.f. rubrique indiquant les événements échiquéens arrivés le même jour de l’année à différentes époques.

Rubrique tenue pour Route64 par Jérôme Maufras, auteur et historien du jeu d’échecs.